INDEX ÉVÈNEMENTIEL

09/01/2023

Du 09 au 20 janvier 2023. 


Résidence de création / Workshop dans le but de créer le « DIGITAL EVENT » de l’E.S.D. (École Supérieure Digital) du campus de Bordeaux. Cet évènement est inscrit dans le cadre de l’inauguration des nouveaux locaux du campus et sera composé de nombreux modules de créations par les étudiants (Vidéos / Sound Design / Communication / Live Twitch). L’habillage du concert par une vibraphoniste par de la vidéo et des barres LEDs servira de point de départ et d’arrivée.

01/12/2022

La Main Tendue à la Salle Jean Vautrin à Bègles (Parc de Mussonville).


Du 01 au 03 Décembre, 15H et 20H.


Une relecture théâtrale du mouvement de contestation des gilets jaunes. La pièce raconte le combat de trois militants pour davantage de démocratie, la violence dont ils font l'objet en retour et le traitement de leur lutte par les médias. Amputé d'une main suite à l'explosion d'une grenade durant une manifestation, l'un des personnages est directement inspiré de l'histoire d'Antoine Boudinet.


[...] Le seul fait qui ne puisse être mis en doute, c'est: «Un jeune manifestant perd une main lors d'une manifestation à cause d'une grenade GLI-F4 lancée par les forces de l'ordre.» Tout le reste peut être discuté, contesté, remis en cause. C'est David contre Goliath. [...]

Création des teasers vidéos du spectacle « La Colère de Démèter » de la compagnie « Le Quasar ». Au Théâtre en Miettes.

23/04/2022

Studio Attitude Show 2022 en concert à Bordeaux (Arkéa Arena Floirac), le 23 avril 2022. Toutes les informations pratiques (tarifs, billetterie, plan de salle) pour ce concert sont à retrouver sur cette page. Réservez dès maintenant vos places pour assister à ce concert à Bordeaux !


Du hiphop newstyle au ragga dancehall, de l'afro urbain au latino reggaeton en passant par l'urban contemporain et le commercial girly, la danse urbaine mise à l'honneur par plus de 500 danseurs et 2h de shows un spectacle à ne surtout pas manquer!

01/10/2022

L’Alliance Française de Luanda a ouvert sa saison culturelle avec la deuxième édition de cet événement populaire et ouvert à tous



Organisée en partenariat avec le ministère de la Culture, le Palais de Fer et l’administration de Ingombota, en écho à l’événement parisien qui fêtait sa 20e édition, cette soirée a été l’occasion de présenter au public angolais et étranger un parcours dans le centre-ville de la capitale avec 5 propositions : un spectacle-installation franco-mozambicain Conexão 2.0, des projections de mapping sur deux façades du centre-ville pour valoriser le savoir-faire en terme de création digitale en France, une flashmob composée de 50 danseurs angolais devant le ministère des Relations extérieures, une performance de live art devant une galerie avec participation du public et pour conclure, un plateau de la musique urbaine angolaise à la rencontre d’un DJ populaire de Kuduro et de danseurs angolais et d’un VJ français. Les publics ont répondu nombreux à l’invitation, se laissant guider par les artistes entre différents espaces du centre urbain, valorisant ainsi le patrimoine parmi lequel déambulait ce parcours. La programmation a permis de toucher un public diversifié, inclusif de différentes couches sociales : officiels, monde diplomatique, communautés française et expatriées, monde artistique, économique et tout public angolais, avec une jeunesse bien représentée. Cette rencontre multiculturelle a rassemblé plus 500 personnes le temps de la soirée.

La présence des artistes internationaux venus de France et du Mozambique a été l’occasion de développer des actions culturelles, incluant des artistes et différents publics angolais dans les quartiers de la capitale. Le vidéaste français a ainsi été accueilli 10 jours en résidence avant la Nuit Blanche, dans la rencontre avec une équipe de 5 artistes angolais, avec lesquels il a créé in situ dans une logique de partage et d’échange les images diffusées sur les bâtiments du centre-ville en mapping pendant la déambulation.

L’équipe franco-mozambicaine de DESCOBRIR a décliné 4 ateliers à destination de différents publics amateurs: danse, écriture musicale et vidéo pour le grand public et dans le quartier populaire de Cazenga éloigné du centre-ville.

Cette série d’actions soutenue par le SCAC et l’ambassade de France a particulièrement souligné la force d’implantation de la politique d’influence culturelle de la France en Angola, grâce à une programmation phare et de nombreux partenariats avec les partenaires locaux.

Florence Douaze-Bonnet, directrice de l’Alliance Française de Luanda

Retour